Plus de 1500 coachs en France,

et je ne parle pas des coachs sportifs.

En somme, l’embarras du choix.

Doit-on choisir son coach en fonction de son pedigree: certification,  formation, outils ?

En ce qui concerne les clients particuliers et entreprises, je dirai :
– Le coach doit respecter un code de déontologie (confidentialité,  bienveillance..)
– Le coach doit établir un contrat clair
– Le coach doit bien vérifier votre compréhension du coaching, qui n’est pas du conseil.
– Le coach doit être supervisé dans sa pratique

image

Nathalie, en mode nomade