image

Les évènements horribles qui arrivent partout dans le Monde amènent à réfléchir sur la position qu’on a à titre individuel sur la guerre.

Est-on pour la guerre ou contre ?
Dans un environnement où on baigne dans un niveau de violence latent et sournois :
Il suffit de voir le vocabulaire employé dans les journaux économiques: “stratégie,  guerre,  envahir.. ” ou encore l’orientation des médias sur des informations “négatives” pour s’en rendre compte.

Choisir d’être non-violent
Être contre la violence ne signifie pas être “bisounours”, ni être naïf.
C’est une posture: celle adoptée par Mahatma Gandhi: “ahimsa”, privilégier l’instinct de vie plutôt que la soif de vengeance.

Vouloir la paix ne devrait pas être considéré comme une utopie ou une illusion.

Nathalie, en mode nomade