A cette époque de l’année, après les voeux de félicité pour les 365 jours nouveaux, arrive la question : “Quelles sont vos bonnes résolutions ?”

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve que c’est une injonction, quelque chose sur lequel on n’a pas vraiment réfléchi, sans motivation clairement déterminée, sans conditions de réalisation, ni de délai. Ce qui nous amène souvent au bout de quelques jours, semaines ou mois, pour les plus déterminés, à laisser de côté cette “bonne” résolution. A objectif flou…

Et puis qu’est-ce qu’une résolution ?

Une résolution est un “acte par lequel, après réflexion, on décide volontairement d’accomplir quelque chose” (Larousse).

Cependant, cela reste très flou au niveau de l’engagement qu’on prend avec soi-même.

Et si c’était une décision qu’il faille prendre ?

“La décision est le fait d’un acteur qui effectue un choix entre plusieurs solutions susceptibles de résoudre le problème ou la situation auxquels il est confronté.”

La décision est donc plus réfléchi qu’une résolution, car elle implique d’être le résultat d’un processus plus lent de réflexion sur la problématique et sa… résolution ! 🙂

La résolution est donc au final la solution de la problématique, et non la méthode permettant d’y arriver, ce qui explique sans doute le nombre de résolutions de début d’année non… résolue.

Alors c’est décidé, cette année je prends des décisions !

Et vous ?

Nathalie, en mode nomade