Une séance de décodage biologique

Une séance de décodage biologique

Rassurez-vous !

Je ne vais pas vous opérer à coeur ouvert, sans anesthésie. D’ailleurs, je ne vais pas vous opérer du tout !

La séance débute…

Vous vous installez confortablement dans un fauteuil, et je procède comme en thérapie classique par vous questionner : pourquoi vous avez pris rendez-vous, quel est votre contexte de vie, quelle maladie qui vous préoccupe, et depuis quand.

Bref, nous faisons connaissance !

Je consulte également vos comptes-rendus médicaux s’ils existent.

 

Le décodage

Ensuite, c’est à mon tour de travailler !

Je vais partir à la recherche du conflit émotionnel qui a imprimé un ressenti négatif dans votre inconscient, et qui a ensuite permis le déclenchement de la maladie.

Je vais remonter avec vous à la source !

Vous ne connaissez pas consciemment la source de votre maladie, par contre, votre inconscient lui, sait. C’est donc lui que je vais faire travailler.

 

Et ensuite

L’objectif étant de vous apporter un soulagement durable, une fois le conflit émotionnel négatif détecté,  je vais utiliser des protocoles thérapeutiques pour vous le faire exprimer.

Vous ne savez pas comment vous allez faire, ni comment cela va se passer, mais soyez curieux de découvrir comment vous allez y arriver !

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter  facebook

Une séance de décodage biologique

Rassurez-vous ! Je ne vais pas vous opérer à...

Ce qu’est le décodage biologique

Histoire du décodage biologique Le décodage...

Comment j’en suis arrivée à me former au décodage biologique

Un message d'une thérapeute  Il y a quelques...

Le jour du dépassement

le jour du dépassement A crédit Aujourd'hui,...

Ce qu’est le décodage biologique

Ce qu’est le décodage biologique

Histoire du décodage biologique

Le décodage biologique est le décryptage du sens  de la maladie qui apparait. Ce n’est pas un décryptage symbolique (comme celui de Michel Odoul ou le langage des Oiseaux), mais BIO-LOGIQUE, c’est-à-dire qu’il résulte de l’observation du vivant et de sa création. 

Le Dr HAMER, médecin allemand, observe sur les scanners cérébraux de ses patients atteints de cancers que des zones de leur cerveau, des relais cérébraux sont activés. Ces observations l’ont amené à établir un lien entre ces relais et l’organe touché par la maladie.

Le Dr HAMER a ensuite créé la médecine nouvelle germanique, avec hélas des dérives importantes sur la pratique.

Le Décodage Biologique tel qu’il est enseigné et pratiqué aujourd’hui s’est largement détaché de ce courant : le décodage biologique n’est pas un traitement, c’est un accompagnement en thérapie brève, qui ne se substitue en aucun cas au traitement médical.

La formation de l’embryon 

Notre corps (et l’ensemble de ses organes-cerveau compris)  s’est développé à partir de 4 feuillets embryonnaires différents. Ces feuillets embryonnaires comportent des relais cérébraux, situé à différentes strates du cerveau (tronc cérébral, cervelet, moëlle du cerveau et cortex cérébral).

Chacun de ses feuillets a un rôle très précis, et les organes constitués à partir de leurs cellules également.

 La cartographie ainsi donnée des organes nous précise quel type de conflits émotionnels est associé à la maladie déclenchée.

En décodage biologique, nous faisons le chemin inverse : nous partons de la maladie, de l’organe touché et nous remontons jusqu’au conflit émotionnel associé, pour l’évacuer.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter  facebook

Une séance de décodage biologique

Rassurez-vous ! Je ne vais pas vous opérer à...

Le jour du dépassement

le jour du dépassement A crédit Aujourd'hui,...

Ce qu’est le décodage biologique

Histoire du décodage biologique Le décodage...

Comment j’en suis arrivée à me former au décodage biologique

Un message d'une thérapeute  Il y a quelques...

Comment j’en suis arrivée à me former au décodage biologique

Comment j’en suis arrivée à me former au décodage biologique

Un message d’une thérapeute 

Il y a quelques années, je suivais une thérapie de groupe. Et oui, une coach peut suivre une thérapie. Pour ne pas faire de transfert et de projections sur les clients, pour moi c’est un passage obligé, une sécurité pour le coach et pour le/la coaché/e.

Lors d’une de ces séances, une des thérapeutes m’a dit : “Nathalie, tu seras une très bonne thérapeute”.  J’ai répondu que je ne voulais absolument pas le devenir. 

Quelques années plus tard

4 ans après, fin 2020. Je contacte un formateur qui propose un cursus en 3 volets, dont l’un m’intéresse tout particulièrement, le volet Transgénérationnel. Passionnée de généalogie, intégrer une pratique thérapeutique basée sur ce que les générations passées nous transmettent inconsciemment en termes de croyances limitantes, de loyautés et d’injonctions me semble cohérent. 

Seule ombre au tableau, c’est le 3e niveau et les conditions pré-requises pour y accéder sont d’avoir déjà pratiqué pas mal en PNL (Programmation Neuro-Linguistique) et d’avoir des bases en décodage biologique. Or, j’ai procrastiné à fond sur ma certification PNL, quant au décodage biologique : je ne sais même pas ce que c’est.

 

Je m’engage

Janvier 2021, plus que 15 jours avant que la formation ne démarre, au niveau 1 finalement : “décodage biologique des maladies”.

Je décide de tenter l’aventure, et de voir ce que ce domaine allait pouvoir m’apporter.

4 modules à explorer le corps humain, j’étais curieuse de voir ce qu’on allait découvrir.

Et je suis enthousiaste !

Je découvre le fonctionnement du corps humain, la fonction de chaque organe, et le sens des maladies.

Ca me plaît et c’est BIO-LOGIQUE, la logique du Vivant qu’on retrouve dans chaque espèce animale vivante. Il y a un sens à cette manière d’appréhender les maladies.

J’apprends à décoder les rouages des pathologiques, l’observation du Vivant et de sa mécanique est tout simplement une révélation.

Durant la formation, j’ai passé en revue l’ensemble des maladies que j’ai eu et que j’ai encore en tant qu’adulte, je mets au jour les conflits émotionnels planqués, les fameux mots de la mal-a-dit. Et c’est juste logique !

Je suis ravie d’avoir ajouté cette corde à mon arc. L’ayant testée pour moi-même (je vous raconterai dans un prochain article comment j’ai pu me débarrasser d’une tendinite à l’épaule que je trainais depuis 4 ans, ainsi que des crises de migraines invalidantes depuis 2015 grâce au travail thérapeutique par le biais du décodage), et j’ai pleine confiance en la capacité de mes futurs consultants à dépasser leurs conflits.

Vous voulez en savoir + ? C’est par ici.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter  facebook

Une séance de décodage biologique

Rassurez-vous ! Je ne vais pas vous opérer à...

Comment j’en suis arrivée à me former au décodage biologique

Un message d'une thérapeute  Il y a quelques...

Le jour du dépassement

le jour du dépassement A crédit Aujourd'hui,...

Ce qu’est le décodage biologique

Histoire du décodage biologique Le décodage...

Le jour du dépassement

Le jour du dépassement

le jour du dépassement

A crédit

Aujourd’hui, c’est le jour du dépassement.

Hélas, pas celui du dépassement de Soi, mais le début de notre location à crédit de notre planète.

 L’an dernier nous avions pu sauver 3 semaines, cette année nos émissions de Co2 sont aux niveaux de l’avant Covid, les émissions sont les plus nocives à notre environnement : transports, mais aussi déforestation massive, notamment en Amazonie pour installer de l’agriculture extensive de soja pour nourrir le bétail local, et européen…

 

Pour quoi ?

Lors d’une émission radio aujourd’hui à ce propos, quelqu’un a mentionné le fait que l’alerte sur le climat et l’impact de notre consommation était faite depuis les années 70s, sans résultats. Et que ce qui était le plus préjudiciable c’est qu’on ne consommait plus pour subvenir à nos besoins, mais à nos désirs…

Mr Maslow avait bien raison de ne pas avoir modéliser les besoins suivant une pyramide. Ses successeurs ont élevé au rang de déité les besoins au delà des besoins primaires.

Pourtant si on revenait à la base de ces besoins primaires, peut-être finirions-nous par consommer de manière frugale et plus soucieuse de la Terre qui nous porte…

  

Ironie

Une des ironies de tout ceci ? :

🌱 En décodage biologique des maladies, les maladies respiratoires sont liées à une problématique, un conflit émotionnel de survie.

🌱 Nous asphyxions la Terre.

🌱 Sa stratégie de survie est de développer un virus qui atteint notre respiration… Le Covid.. dont certaines personnes meurent.. car elles n’ont pas réglé un conflit émotionnel lié à la survie ?

C’est BIO-LOGIQUE

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter  facebook

Une séance de décodage biologique

Rassurez-vous ! Je ne vais pas vous opérer à...

Comment j’en suis arrivée à me former au décodage biologique

Un message d'une thérapeute  Il y a quelques...

Le jour du dépassement

le jour du dépassement A crédit Aujourd'hui,...

Ce qu’est le décodage biologique

Histoire du décodage biologique Le décodage...