“Se changer, changer le Monde” de Christophe André, Jon Kabat-Zinh, Pierre Rabhi, Matthieu Ricard

“Se changer, changer le Monde” de Christophe André, Jon Kabat-Zinh, Pierre Rabhi, Matthieu Ricard

Bonjour ! Vous lisez un article qui a sans doute été écrit avant la dernière transformation de ce site ! Aussi il se peut que la mise en forme visuelle ne soit pas optimisée. Merci de lire cette page en gardant son âge en tête. 🙂 6 ans

 

se changer, changer le mondeCe magnifique ouvrage collaboratif permet d’ouvrir notre conscience sur une chose simplissime, et pourtant si intriguante :

Si on souhaite voir le monde changer, il faut bien commencer par quelque chose, et chaque graine, chaque mouvement, chaque pensée individuelle peut en être le point de départ.

Une prise de conscience et une responsabilisation individuelle pour une évolution collective pérenne.

Ce qui me donne l’opportunité de partager 2 belles citations  qui illustrent ce propos :

“Changer le monde commence par se changer soi-même”

Keny Arkana

“Sois le changement que tu veux voir dans le monde”.

Mahatma Gandhi

Bonne lecture

ISBN : 9782290092279

Nathalie, en mode nomade

Savez-vous ne rien faire ?

Savez-vous ne rien faire ?

Bonjour ! Vous lisez un article qui a sans doute été écrit avant la dernière transformation de ce site ! Aussi il se peut que la mise en forme visuelle ne soit pas optimisée. Merci de lire cette page en gardant son âge en tête. 🙂 6 ans

Cette question a été posée par l’excellente équipe d'”Homo Sapiens Communicatio” (sans N) dont je vous partage l’adresse de la page facebook https://www.facebook.com/pages/Homo-Sapiens-Communicatio/302744263219034 :

“SAVEZ-VOUS NE RIEN FAIRE ? (pas de sms, d’email, pas de TV, juste se poser et laisser pensées et sensations aller librement…).     Une étude parue dans la revue Science indique que 83% des américains n’ont pas pris un moment “à ne rien faire” au cours des dernières 24h ! Pourquoi ? Selon les chercheurs de l’Université de Virginie, les humains se sentent vite mal-à-l’aise avec le “vide”… Pour preuve, au cours de l’expérience d’une durée de 15 mn, plus de 60% ont préféré recevoir un léger choc électrique que de poursuivre !                                                                                                                            Une piste pour comprendre pourquoi nous nous laissons envahir si complaisamment par la multitude toxique des messages en tout genre ?..” 

Ma réponse :

Ne rien faire…. De plus en plus, ne rien faire est considéré comme quelque chose de socialement inacceptable… C’est perdre son temps…. C’est ne pas répondre aux messages contraignants des parents qui nous voulaient toujours occupés (à étudier par exemple). Faire quelque chose, c’est, pour d’autres, répondre à leur question existentielle (je fais quelque chose, donc je suis vivant…. ; je fais quelque chose donc je suis acceptable par la Société….).

(suite…)