Histoire de (mé)communication

L’équipe

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une histoire illustrant ce que peut entrainer une mauvaise communication.

Cette histoire parle d’une équipe, vous verrez qu’elle peut s’appliquer également dans la vie quotidienne.

J’ai accompagné en 2015 une équipe qui s’était créée autour d’un projet de création d’entreprise. Je suivais de loin leur parcours de création, un de mes anciens collègues de bureau faisant partie de l’équipe.

Quand ça dérape

Au bout de quelques mois dans leur aventure entrepreneuriale, ils m’ont demandé d’intervenir dans leur équipe. Ils piétinaient, n’étaient plus d’accord sur les objectifs de leur entreprise en devenir, et certains envisageaient même de quitter le navire. Temps perdu, frustrations, perte financière, telles pouvaient être les conséquences pour chacun d’eux.

Mais que s’était-il passé ? Où était passé leur enthousiasme, leur motivation ? Qu’est-ce qui avait fait pencher la balance du projet prometteur et bien enclenché à projet tué dans l’œuf ?

A moi de le découvrir !

Une histoire de perceptions

Et ce fut tout autant une aventure : Après avoir revu avec eux comme ils avaient organisé leur équipe (rôles, responsabilités…), j’ai procédé à des entretiens individuels, puis de nouveau à une réunion d’équipe.

Et là, j’ai découvert ce qui clochait : 2 membres de l’équipe n’avaient pas du tout le même vocabulaire. Ou plutôt, le sens de certains mots n’était pas du tout le même pour chacun d’eux. Ainsi, le terme « argumenter » avait pour l’un « exposer ses idées », et pour l’autre « convaincre les autres que mon idée est la bonne ». Nous avons passé 2 bonnes heures ensemble à décortiquer les mots qu’ils utilisaient le plus entre eux, pour vérifier quel était le sens pour chacun.

 

Que retenir de ceci ?

Au delà de la facilité à s’exprimer, au-delà du verbal et du non-verbal, la nécessité de valider ce que les mots veulent dire dans un groupe donné est un impératif qui permet d’éviter de gros écueils. Créer un verbatim commun (mots et sens) n’est pas une étape à laquelle on pense dans la relation, qu’elle soit professionnelle ou personnelle, et pourtant, qui n’a pas terminé une discussion animée voire au bord du clash par : « Mais en fait on veut dire la même chose, mais on n’emploie pas les mêmes mots ! »

En tant que coach professionnel, je vous partage une astuce pour débloquer ce genre de situation : utiliser l’un des 4 Accords Toltèques : « Ne pas faire de suppositions », et questionner la personne avec qui vous échangez sur ce qui se cache comme sens et/ou intention derrière les mots qu’elles emploient. Vérifiez qu’ils correspondent à votre propre référentiel, votre carte du Monde. Si ce n’est pas le cas, ouvrez votre perception pour entendre celle de l’autre : La carte n’est pas le Territoire.

Se mettre au diapason l’un de l’autre pour éviter l’escalade est sans doute le meilleur cadeau que l’on puisse faire à la relation !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter  facebook

Comment bien choisir son coach

Plus de 1500 coachs en France, et je ne parle...

Le but de la vie, c’est de grandir

J'aime beaucoup cette image. Tout d'abord, et...

Trop d’information, trop d’activités

Vous ne savez plus où donner de la tête, vous ne...

L’orthographe….

Certains considèrent que l'orthographe, et plus...

L’habituation hédonique

Mais qu'est-ce donc ?! L'habituation hédonique,...

Summer time, avancer pendant l’été…

Une autre lumière,  la chaleur qui revient,  un...

Plaisir, Dignité et Sens

Bonjour, Une amie m'a transmis cette pépite :...

Résolution ou décision

A cette époque de l'année, après les voeux de...

Ah ! Les interprétations

Supposer, plutôt que faire des demandes......

Share:

Nathalie MORAND

Coach, thérapeute et formatrice, j'accompagne mes clients vers un meilleur compréhension d'eux-même, de leurs besoins et de leurs supers pouvoirs !Coach, formatrice et thérapeute, je partage avec vous dans ce blog mes réflexions, des outils, des lectures...
Histoire de (mé)communication 2

Histoire de (mé)communication 2

Se retrouver prise à partie Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une histoire personnelle, fraîche dans ma mémoire puisque cette histoire m'est arrivée ce matin. Je me suis retrouvée embourbée dans un conflit, virtuel certes, mais pourtant bien un conflit ou plutôt...

lire plus
Quelques mots

Quelques mots

rien ne sera jamais comme avant ?Il y a quelques jours Un ami a partagé un texte sur Facebook, un texte qui m'a beaucoup fait réfléchir sur un avant ... et un après ... Je vous partage le texte en question, ainsi que ce qu'il m'a inspiré. "Rien ne sera jamais plus...

lire plus

0 commentaires